Sub Menu contents

Wai-O-Tapu

October, 10th 2008

Voici une visite qui pour moi devait être grandiose. Avant notre départ, en recherchant des photos un peu typique de Nouvelle Zélande, un bon nombre d'entre elles concernaient Wai-o-Tapu.

De quoi s'agit-il exactement ? C'est en fait un regroupement géographique de phénomène géologique et géothermique, un peu comme Te Puia sur la forme, en revanche sur le fond s'est assez différent. Tout d'abord la taille du parc en lui-même est nettement plus grand, ensuite la diversité des phénomènes est elle aussi bien plus fournie qu'à Te Puia.

Nous avons dons pu voir énormément d'émanation de vapeur d'eau et de gaz sulfurés, ainsi qu'une grande diversité de mud pools pas uniquement constituées de boue mais aussi d'hydrocarbures, et l'odeur de ces dernières vous prennent à la gorge et c'est insupportable. Il y a aussi beaucoup de sources chaudes qui bouillonnent dans des petits cratères. Mais la grande attraction, c'est la champagne pool, une énorme source de fumée sulfurée dont les contours sont d'un rouge orangée très prononcé, et qui fait le bonheur des photographes.

La suite de la visite libre est très agréable car on traverse des bois, le temps est magnifique et les multitudes de couleurs vives ajoutent un vrai intérêt aux paysages. Il y a de temps en temps, des cours d'eau chaude qui serpentent au milieu des différents bassins géothermique, qui se rejoignent tous pour se jeter dans ce grand lac vert à l'extrémité du parc.

Il y a cependant une attraction complètement inutile : le geyser. Il est provoqué tous les jours à 10h30 via l'ajout de lessive dans le cône du geyser dans la plus pure des attractions touristiques. C'était pour Céline et moi une grande déception, tout d'abord parce que nous avions déjà vu des Geysers la veille à Te Puia, mais surtout parce qu'on a perdu pratiquement 1h30 de notre temps alors qu'on aurait pu en profiter pour visiter le parc seuls pendant que tout le monde attendait le geyser. Pour tous ceux qui se rendraient en Nouvelle Zélande : attraction à éviter à tout prix !