Sub Menu contents

Truman Track

October, 15th 2008

Voici donc la deuxième ballade à faire dans le coin. Le début se situe un peu plus au nord que celle des Pancake Rocks. Par contre pour celle-ci, nous ne faisons pas l'erreur de penser que tous les chemins sont goudronnés, Céline et moi chaussons nos chaussures de marche !

Faut avouer, ce n'est pas non plus de la haute montagne. Le chemin parcourt en fait différents types de végétations : on commence tout d'abord par de la forêt vierge, bien humide comme il faut avec des fougères partout et des pièges à rat (qui bouffent les manchots), et on aperçoit à peine le soleil. On arrive ensuite dans une zone de végétation nettement plus aérée et dont la hauteur maximale est de 2m à peine. On change donc complètement d'ambiance car on se croit dans un champ d'herbes dont la hauteur des herbes ne dépasse pas les 2m. Et enfin, le dernier type de végétation est en fait une espèce de mousse qui pousse sur les rochers. On est alors au plus proches de la mer, c'est pourquoi il y a si peu de grosse végétation.

Arrivés donc à la mer, nous descendons sur la plage en contre bas afin d'observer de plus près le travail d'érosion absolument hallucinant de la mer et du vent. Des trous énormes ont été creusés dans la roche, on aperçoit aussi des traces d'érosion bien nettes. Il s'agit presque de grottes. Une pointe de charme réside dans la présence d'une petite chute d'eau de quelques mètres au dessus de nos têtes. Enfin, la particularité de cette plage, c'est son sable ; Car en fait ce n'est pas du sable, ni des galets. Il s'agit en faite de petits cailloux qui font un demi centimètre tout au plus. La sensation est vraiment bizarre car c'est comme mettre sa main dans un gros sac de haricots secs ou quelque chose comme ca, sauf que là c'est une plage. L'avantage, c'est qu'au moins on n'en n'a pas plein les mains ou les pieds.

Ce fut donc une ballade très intéressante où nous avons pu faire de jolies photos et ramener un petit souvenir : nous avons évidemment gardé du sable !