Sub Menu contents

To Mt Cook

October, 23rd 2008

Dans l'avion entre Singapour et Auckland, mon voisin israélien m'avait fait part d'un de ses points de vue : certains de ses amis, sachant qu'il partait en Nouvelle Zélande, lui ont dit que si jamais le District Of Conservation - DOC - (équivalent des rangers américains) prévoit des conditions idéales sur Mt Cook, il faut tout laisser tomber et y aller de suite. En gros, il pleut tout le temps et ce n'est pas cool.

Sachant ca, quand nous quittons Oamaru pour Mt Cook sous une pluie battante, je m'inquiète d'avoir ce temps là toute la journée. Heureusement, la pluie ne dure que une ou deux heures, juste le temps de rentrer un peu dans les terres et de monter un peu en altitude. Nous savons d'ailleurs que nous allons passer à côté de deux gros lacs et nous sommes impatients de voir les paysages naturels magnifiques. Mais malheureusement, ce ne sont pas des lacs naturels, ils ont été crées suite à la construction de deux barrages sur la rivière. Les paysages sont beaux, mais pas extraordinaires.

Nous continuons notre route, et une fois que nous entrons dans la partie montagneuse, avec les rivières d'un bleu turquoise à cause de l'eau très riche en oxygène, les paysages sont extraordinaires. Nous faisons énormément de photos depuis la voiture car nous avons très peu l'occasion de nous arrêter. Mais au premier lookout, on profite de la nature extraordinaire pour se dégourdir les jambes, respirer l'air pur et en prendre plein les yeux et l'appareil photo.

En plus de ca, le temps est absolument radieux, le soleil brille de mille feux, pas un nuage à l'horizon, et nous arrivons au village Mt Cook. Juste le temps de nous installer, nous filons à l'office du tourisme pour connaître les conditions météorologiques de l'après midi et choisir les meilleures randonnées à faire avec les six heures de temps libre que nous avons devant nous. Une fois le choix fait, nous retournons nous préparer à la chambre et nous trouvons un livre en cadeau pour notre voyage de noces !