Sub Menu contents

Jet Boat

October, 18th 2008

Nous n'avons qu'une seule journée à Queenstown, que faire? Faut pas non plus déconner, nous ne sommes pas venus pour mourir donc il est hors de question de faire du bungy jumping (saut à l'élastique). Par contre, un petit tour de jet boat ne serait pas de refus.

Il s'agit d'une invention néozélandaise, un berger plus exactement, a mis au point la pompe qui permet au jet boat d'être propulsé par l'eau. Cette technique permet au bateau de naviguer avec uniquement 60cm d'eau. C'est donc une grosse attraction à touristes, quelques compagnies se partagent la navigation sur différentes rivières des alentours ainsi que sur le lac bordant la ville.

Après une longue réflexion parmi les trois choix possibles les plus intéressants, nous optons pour les trois heures de vadrouille comprenant les 30 minutes de jet boat. Vous trouvez ca long ! Voici l'explication : chaque compagnie navigue sur une rivière en particulier, il faut donc rejoindre la partie navigable de la rivière. Or celle sur laquelle nous allons jet boater se situe sur un ancien lieu de chercheur d'or. Nous empruntons donc le même chemin, et je pose mes mots en utilisant "chemin" pour rejoindre la rivière.



Il faut 45 minutes pour rejoindre la rivière via la piste non goudronnée, juste large pour qu'un minibus passe tout seul, avec a certains endroits des trous dans la piste d'environ 20 à 30cm. C'est très impressionnant, encore plus quand on sait que les gens faisaient ce trajet à pied ou à cheval et qu'il leur fallait trimbaler leur matériel pour chercher de l'or. Mais nous atteignons sans souci la rivière et le show peut commencer.



Nous sommes une petite dizaine de personnes dans le bateau avec un pilote. Un premier aperçu des capacités du bateau et notamment un 360° nous permettent d'imaginer ce qui va se passer pour les 30 prochaines minutes. Une photo souvenir et c'est parti ... c'est parti vite. Je vous passe les règles de sécurité, je vais directement au fun. Le bateau est très rapide, jusqu'à 85km/h quand nous naviguons dans le sens du courant. Nous passons très très près des parois du canyon et le pilote nous fait part des ses capacités exceptionnelles à faire des 360° un peu partout. Et nous faisons quelques poses au long du chemin, et le pilote se transforme en guide. Pochettes plastiques à l'appuie, il nous montre la région telle qu'elle était au moment de cette ruée vers l'or. Il reste encore du matériel rouillé sur place ainsi que des ponts utilisés il y a encore pas longtemps pour le bungy jumping.



Mais pas le temps de s'attarder, nous reprenons notre chevauchée sur la rivière tambour battant, trempés de la tête au cou et gelé comme pas possible avec le vent froid qui circule dans le canyon. Un dernier arrêt tout de même pour ce qui fait la fierté du pays : un lieu où a été tournée une scène du Seigneurs des Anneaux. Puis retour au point de départ encore plus vite qu'à l'aller. Bilan : c'est vraiment un truc de fou, ca va à une vitesse monstre et la seule "ceinture de sécurité" à bord, c'est le fait que vous vous teniez à deux mains sur la barre juste devant vous !