Sub Menu contents

Cape Foulwind

October, 15th 2008

Petit détour de prévu dans notre descente de la coté ouest pour Punakaiki. Cape Foulwind est un petit cap pas très loin de la ville de Westport, où a élu domicile une colonie d'otaries. Encore ! Vous allez nous dire, et oui encore !



Une marche très longue de cinq bonnes minutes (et encore) nous permet d'atteindre le point de vue culminant la colonie d'otaries. On ne les a pas comptées mais elles étaient très ombreuses sur leurs rochers. A nouveau, la plupart d'entre elles ne font strictement rien. Elles sont juste là, étendues de toute leur masse sur les rochers à se reposer. Nous avons par contre l'occasion d'en voir plusieurs se déplacer sur les rochers et ca n'a pas l'air simple. Il y a aussi quelques petits qui sont avec leur mère. Certains tètent et d'autres se reposent. Enfin, un petit groupe d'otaries jouent et nagent dans un recoin à l'abri du vent et des vagues.



Il est vrai que le vent souffle et que la mer est démontée. De ce fait, les otaries ne se risquent pas à partir au large pour aller chasser. Nous avons été un peu déçu de n'en voir qu'une seule nager, et encore elle était bien loin, mais les conditions climatiques n'étaient pas optimales.



En revanche, sur le chemin de l'aller, nous avons pu croiser un Weka. C'est un oiseau endémique de Nouvelle Zélande qui apparemment est très peureux et pas évident à croiser. Céline était donc aux anges d'en avoir vu un, qui d'ailleurs s'est très gentiment laissé prendre en photo histoire d'avoir un petit souvenir.