Sub Menu contents

Après-midi au jardin d'acclimatation

June 5th 2011

Nous voulions arriver à l'ouverture du parc afin de pouvoir profiter de la matinée et surtout pique niquer sur place. Malgré une organisation médiocre, nous avons pu entrer sur le site vers 10h30 sous un ciel menancant et lourd. En ce dimanche de week end d'ascension, pas trop de monde en matinée. Nous voici donc parti à la découverte du jardin d'acclimatation

Et voici les premières rencontre avec les oies et canards en liberté. Nous croisons plusieurs couples d'oies te de canards qui ont des enfants d'ages différents car certains sont nettement plus petits. Premiers contacts pour Samuel qui après quelques minutes d'apréhension, n'hésite pas à répondre aux cris des oies.

La grosse rencontre de la journée se fera avec les paons. Pas moins de quatre d'entre eux sont réunis autour des volières du jardin. Et à tour de rôle, chacun fait sa roue. Nous sommes arrivés trop tard pour capturer la roue du paon blanc. En revanche, l'un d'entre eux fait du zèle et permet à tous les passants d'immortaliser ce très joli animal qu'est le paon.



Une fois que nous sommes rassasiés de paon et de photos de roues, nous nous rendons vers les animaux de la ferme, un peu plus classiques pour Samuel. Anes, vaches, chèvres et moutons sont tous présents et représentent en force les fersmes de nos campagnes. Samuel se refuse alors de carresser une chèvre qui n'a que ca en tête.



Après une pause déjeuner bénéfique pour tout le monde, nous voici repartis sur les chemins du jardins vers des endroits un peu plus ludiques comme les miroirs déformants ou plus zen comme le jardin coréen.



Sur la route vers le rochers de daims, nous croisons notre ami le paon et faisons un petit shooting photo avant de passer notre chemin car les daims nous attendent.



Après la vue sur la Défense et autres antiquités automobiles, il s'agit de la sieste de Samuel qui n'avait pas dormi de la matinée. Une occasion pour nous de nous poser à l'ombre et de faire une petite pause. Nous sommes alors à côté de la grande aire de jeux qui propose notamment des jeux d'eaux dont raffolent les enfants.



Après un petit détour par la basse-cour dont le coq traumatise Samuel avec son chant, nous avons la chance de voir l'ours sortir de sa tannière pour un bain de foule. Etant donné la ourdeur du temps, il ne se déplacera que dans l'eau ceci permettant aux spectateurs de le voir de près. Enfin, sur le chemin du retour, nous croins le paon blanc qui nous autorise nos derniers clichés de la journée.