Sub Menu contents

Kbal Spin

June 28th 2011



Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Il faut savoir qu'il existe deux sites dans Angkor assez similaires que sont le Phnom Kulen et Kbal Spin. Tous deux proposent des sculptures sur les roches qui se trouvent dans une rivière. De ces deux sites, le Phnom Kulen est le plus impressionnant, il parait. De notre côté, nous avons opté pour Kbal Spin car la dernière fois qu'ils étaient venus au Cambodge, le Phnom Kulen leur avait porté malheur car il y avait tellement d'eau dans la rivière que les sculptures n'étaient pas visibles. Direction donc, Kbal Spin.

Pour cela, il est nécessaire de marcher 8 kilomètres dans la forêt, ou la jungle, pour atteindre le site. Et tous les kilomètres, un petit panneau jaune vous rappelle que vous avancez comme une limace car il précise le nombre de kilomètre restant avant d'atteindre le but ultime.

Et la balade n'est pas de tout repos. On peut même appeler cela une randonnée car avec Samuel dans le dos et la chaleur qu'il faisait ce jour là, les organismes ont beaucoup souffert ainsi que le mental. Nous avons tout de même atteint le site non sans s'arrêter une deux ou trois fois afin de rependre des forces.

La première chose que nous faisons en arrivant sur le site : rien. Cela faisait longtemps que plusieurs d'entre nous n'avaient autant transpiré sur une distance aussi courte. L'effort physique a été intense, comme il le sera à Bou Sraa et surtout au Bokor. Après avoir repris nos esprits, nous profitons d'abord de la chutes d'eau pour nous rafraichir un peu, Guillaume allant jusqu'à mettre sa tête sous la cascade.

Nous attendons bien15 à 20 minutes avant de reprendre le chemin nous menant au dessus de la cascade, là où se trouvent les sculptures. Le niveau de l'eau est suffisamment bas pour que nous puissions bien voir les motifs ou les dessins.

Nous sommes très attentifs au guide mais malheureusement, les forces qui ont été laissées en cours de route pendant l'ascension de la montagne nous ont fait défaut une fois arrivés pour prendre des photos. Nous n'avons donc que très peu de clichés de cet endroit qui dans nos tètes reste attaché à cette randonnée faite dans des conditions compliquées car le soleil ce jour là avait décidé de bruler dès 9h30 du matin.


Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés


Retour aux photos du Cambodge