Sub Menu contents

Le Bokor

July 11th 2011


Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Il s'agit des derniers gros efforts physiques qui seront fournis lors de notre voyage. Nous avons pris une formule qui va nous occuper une bonne partie de la journée : un bon moment passé au Bokor qui se terminera par une croisière au coucher du soleil (photos)

Mais avant cela, nous avons une marche d'une heure dans la forêt tropicale. Il faut avant tout savoir que ce Bokor, ou en tout cas le parc national a été racheté par les chinois qui sont en train d'aménager la montagne afin que les riches touristes puissent accéder facilement à l'énorme hôtel casino en cours de construction. Et comme nous sommes sur un site en construction, nous devons nous déplacer sous la garder d'un agent de sécurité, un ranger, et dans les camions utilisés par les ouvrier pour atteindre le début de la marche.

Nous ne conseillons à personne de faire cette marche pour les raisons suivantes : il s'agit d'une heure de montée, car nous ne faisons que monter. De plus, il n'y a même pas de but à la fin de la randonnée car nous arrivons un peu plus haut sur la route pour remonter dans le camion et atteindre enfin la ville oubliée.

En effet, il y avait jadis des gens qui venaient habiter ici, plus particulièrement dans l'hôtel en haut de la montagne. Mais suite à la décolonisation de l'Indochine par les francais, la ville est tombée à l'abandon et les chinois espèrent pouvoir la rénover. Nous avons donc pu visiter cet hôtel qui fut jadis un fleuron pour la bourgeoisie francaise en pose au Cambodge.

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Une fois la visite terminée, nous avons fait 15 minutes de marche supplémentaire pour aller prendre notre déjeuner dans une maison à peine plus reluisante que l'hôtel lui-même. La nourriture nous était fourni par le tour operateur et le curry était délicieux. Samuel a tout particulièrement apprécié les carottes. Il en a aussi profité pour faire des avances à une petite cambodgienne.

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés
Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Ensuite, nouveau départ pour aller visiter l'église, qui se trouve à une bonne demi-heure de marche. Il s'agit d'une petite curiosité dans un pays où les pagodes vallonnent les villes et villages et qui témoigne d'un passé catholique et donc colonialiste imposé par les occidentaux et en particulier les francais.

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Mais sur la route de l'église, cette dernière nous offre une vue imprenable sur toute la région de Kampot et la mer de Chine. Un spectacle qui nous a bien occupé 30 minutes à prendre des photos, se faire peur avec les falaises abruptes de la montagne et surtout l'étendue à perte de vue de la forêt tropical que nous avons découvert de l'intérieur.

Nous atteignons ensuite l'église depuis laquelle nous avons une magnifique vue de l'hôtel et du château d'eau qui se trouve en face et qui a plus une allure d'OVNI qu'autre chose. L'église en elle-même est sans intérêt étant donné qu'elle accueille des squatteurs. C'est l'occasion de discuter un peu plus avec les autres personnes qui nous accompagnent pendant cette journée et qui sont tous des jeunes de notre âge.

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés
Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Au final, nous redescendons de la montagne en longeant à nouveau les différents chantiers en cours le long de la route. Tout le monde est très fatigué notamment par la grosse randonnée dans la forêt et attend avec impatience la croisière en fin de journée. La descente jusqu'à l'entrée du parc finit de nous achever car il s'agit de 45 minutes à l'arrière d'un camion qui est destiné à transporter tout sauf des touristes.



Retour aux photos du Cambodge