Sub Menu contents

Bang Mealea

June 28th 2011



Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Concernant la visite de Bang Mealea, c'était une première car personne ne l'avait encore jamais visité. Mais avant de pouvoir visiter le temple, il faut s'y rendre. Après un bon trajet, nous arrivons dans une espèce de mini village qui contient à peine dix maisons.

Il faut ensuite emprunter une longue allée qui mène au temple. Allée bordée de deux longues rambardes typiques de l'art Khmer. Le temps est très appréciable, presque un peu trop chaud mais visiblement, la visite du temple de fait à l'ombre.

Samuel de son côté profite de cette longue allée pour faire un peu d'exercice et développer ses capacité de grimpeur sur gros caillou. Il ne sera pas décu lorsque nous serons dans le temple en débutant rapidement avec l'entrée complètement effondrée.


Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

La suite de la visite ca se révéler juste extraordinaire. Alors que nous arrivons à l'une des quatre entrées du temple, cette dernière s'est complètement écroulée avec le temps. Et visiblement, il s'agit du leitmotiv de ce temple : ressentir les émotions et sentiments qu'on pu avoir les premiers explorateurs qui ont découverts les temples d'Angkor enfoui sous des tonnes de végétation et en grande partie effondrés avec le temps.

Pendant la visite qui durera au bas mot une heure, nous sommes passés de pièces en salles, de couloirs en jardins et à chaque fois le même refrain, un temple assiégé par la végétation, quelque peu aménagé afin d'accueillir les touristes mais au final, une rénovation qui ne se fera pas afin de garder cette preuve intemporelle d'un temple intégré dans son environnement.


Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

La visite est extraordinaire, l'atmosphère qui règne dans ce temple est tellement différente de celle qu'on peut trouver dans les plus connus. Il faut dire que nous ne devions être que dix touristes à tout casser à visiter ce temple en même temps. Ce qui rajoute de la féérie à cette découverte, comme une impression d'être seuls au monde devant cette découverte extraordinaire. Cette visite restera donc un très bon souvenir pour tout le monde et un coup de cœur pour certain tellement l'ambiance est surréaliste.


Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés

Après cette longue et intéressante visite, nous repartons pour Siem Reap en empruntant à nouveau cette longue et large allée centrale. Samuel étant assez fatigué d'avoir marché une bonne partie de la visite, il est ravi de se faire balancer par Céline et Magali le temps de quelques mètres.

Petit arrêt à nouveau sur le pont où quelques villageois se sont rassemblés pour observer ceux qui sont dans la rivière et qui écopent la pirogue. Il est temps ensuite de rentrer à Siem Reap car Samuel ne le sait pas encore mais il a un rendez-vous important avec un coiffeur de la ville afin de se débarrasser de ses nombreux cheveux qui lui tiennent chaud.

Je ne pense pas que ce moment restera à jamais gravé dans la mémoire de Samuel tellement il a hurlé. Mais il fallait absolument le faire. Nous avions décidé avant de partir pour le Cambodge que nous profiterions du voyage pour lui couper les cheveux et au bout de cinq jours sur place il fallait le faire. Nous en avions cherché un à Phnom Penh mais sans succès.

Et avec la chaleur de Siem Reap, il fallait agir et vite. C'est donc à notre retour du Bang Mealea que nous sommes allés chez un coiffeur de Siem Reap afin que Samuel puisse se faire couper les cheveux et nous avons eu la surprise de récupérer un Samuel avec une coupe à la cambodgienne !


Cliquez sur les photos pour visionner les albums associés


Retour aux photos du Cambodge